De Royan à Sète : dix jours à vélo sur le Canal des deux mers

De Royan à Sète : dix jours à vélo sur le Canal des deux mers

Le canal des Deux Mers relie la côte atlantique à la côte méditerranéenne, de Royan à Sète. 750 kilomètres, vous traversez l’estuaire de la Gironde puis le canal de la Garonne. Suivez les instructions.

Amateurs de vélo et souris intéressantes à deux pneus, c’est l’un des incontournables. Le canal des Deux Mers relie la côte atlantique à la côte méditerranéenne, de Royan à Sète. 750 kilomètres, vous traversez l’estuaire de la Gironde puis le canal de la Garonne. En arrivant à Toulouse, nous marchons jusqu’au Canal du Midi balayé par les vents, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Chacun le fait à son rythme, dans le sens qu’il souhaite, en partie ou en totalité. Avant de vous y rendre, suivez les instructions pour faire du Canal des deux mers un moment de pure liberté en partageant votre vélo.

VOIR DOSSIER – Cyclotourisme et Voyage : conseils et voyages

Canal de Garonne : de Royan à Toulouse

JOUR 1 : ROYAN A MORTAGNE-SUR-GIRONDE, 32 KM Sur le même sujet : Combien coute un velo electrique.

Le voyage à deux roues commence sur la mer de Royan. Quelle est la solution pour marcher sur ces chemins circulaires équipés ? Océan à droite et belles demeures depuis 1950 à gauche. Jusqu’à Bordeaux, le sentier contourne l’estuaire de la Gironde, magnifique, sauvage et facilement surélevé. Après une visite de Royan, dirigez-vous vers le jardin de l’estuaire de Saint-Georges-de-Didonne, à 6 km. Une pause rafraîchissante au cœur de la forêt de Suzac. Vous pouvez faire une promenade naturelle de 6 km, en apprendre davantage sur les plantes et les animaux qui vivent ici ou gravir la Tour de Garde pour voir à 360 degrés en mer.

Avant de partir, une pause gourmande est prévue dans l’espace « café ». Sa cour avec une vue spectaculaire sur la Côte Royannaise mérite un détour ! Le reste de la route nous emmène vers les affleurements rocheux protégés rustiques. On y trouve de nombreuses maisons de pêcheurs, plusieurs plages attrayantes, des jardins sans fin et des fleurs… Ce village de 1000 habitants a un attrait sans précédent.

J’ai garé les vélos au Domaine du Meunier, une magnifique maison avec des décorations étonnantes. Avant de céder les mains de Morphée à l’une de ses spacieuses chambres d’hôtes, nous avons régalé nos papilles au Comptoir de la Rive avec des produits du terroir sélectionnés par la propriétaire Pascale. Si vous avez de la chance, vous tomberez sur un concert un soir. Aux origines du jazz, on déguste des merveilles locales, des plats d’huîtres, de la terre charentaise, du curcuma artificiel, le tout accompagné d’une sélection de vins locaux… Du bonheur.

JOUR 2 : MORTAGNE A AVENSAN, 90 KM

La route continue vers Blaye, à travers d’importants arcs et réservoirs ornithologiques. Levez la tête pour admirer le vol des orages, des hérons et de la buse. Lorsque vous atteignez le centre de la ville, vous sentez immédiatement le beau château conçu par Vauban, sur le côté rocheux. Avant de sauter dans le bateau Lamarque, nous nous dirigeons vers un sac de pralines, un porte-drapeau local.

Au fur et à mesure que vous vous déplacez de l’autre côté de la plage, l’atmosphère change. Les trous dans les sentiers viticoles secouent un peu le vélo mais le verre mérite un tour. Nous nous promenons ici au milieu des vignobles du Médoc, notamment dans la région des manoirs de Margaux. Comme ce Marquis de Terme, l’un des rares que l’on puisse visiter dans les maisons. C’est la détente parfaite du thé dans l’après-midi pour goûter à la créativité à la maison avec des desserts locaux. Nous avons adoré la cafétéria à ciel ouvert dans l’immense cour intérieure, à l’ombre d’un platane centenaire. Le lieu est également labellisé « Accueil Vélo ».

A une distance de 10 km, Avensan, nous passons les vignes en direction de Château Meyre pour finir la deuxième journée en bonne écriture. La nouvelle gérante de cette maison passionnante, Sophie, est pleine de petites attentions, alors que Lucie-Anne, la cheffe, régale ses convives pour déguster les couleurs, les nouvelles assiettes, certains de leurs produits de son jardin.

Lire aussi Voyager en vélo électrique du Médoc

JOUR 3 : DEPUIS AVENSAN PROTECTION, 101 KM

Encore quelques pamplemousses avant de traverser la voie ferrée, en pleine forêt pour un peu de fraîcheur. En ce sens, le parcours se courbe doucement, c’est un vrai plaisir à traverser ! La route nous mène à Bordeaux. Tout au long de la saison, les bords de Garonne sont très actifs et répétitifs. On ne manquera pas une balade avec les statues géantes du chat Geluck ou l’emplacement des jets d’eau qui réunissent petits et grands.

Difficile de ne pas rester trop longtemps pour découvrir la capitale de la Nouvelle-Aquitaine, mais la suite de la route réserve encore bien des surprises. Comme l’Abbaye de Sauve Majeure, à 25 km de la Belle au Bois Dormant. Classée aux Monuments Historiques et aux Monuments Nationaux, cette galerie d’art roman offre une vue imprenable sur la campagne environnante. Le sous-sol bordelais cache aussi un peu de pente. Nous roulons à vélo entre les villages pour éviter les routes encombrées menant à La Réole. Ce village sur les hauteurs de la Garonne a, à Bordeaux, marqué la Ville d’Arts et d’Histoire.

Quelques orteils le soir pour se sentir à la Chambre d’Hôtes Chez Fontet. Chaque Sylvain réserve un accueil chaleureux et attentionné à tous ses invités. Chacun a son espace avec des décorations raffinées. Les quartiers résidentiels sont propices à la détente et aux réunions, comme leur pelouse avec piscine et jacuzzi. Le meilleur endroit pour discuter de l’apéritif avant de s’asseoir pour déguster les préparations faites maison. Un bon moment s’est confirmé.

JOUR 4 : LA RÉOLE WAJIR, 82 KM

Après avoir traversé le sud de la Gironde, le Lot-et-Garonne pointe le bout du nez. Terres fermées, petits ports, arbres en bordure de route… Au départ de Meilhan-sur-Garonne. Du haut du ter tertre de ce village, vous pourrez profiter de la vue sur la rivière et le canal en vous promenant. Un des rares endroits que vous admirez tous les deux en même temps Autre petite ville qui mérite une halte : Mas d’Agenais, l’un des plus anciens villages du département. Traversez le hall à deux voies de Buzet-sur-Baïse et arrêtez-vous à la bastide de Sérignac-sur-Garonne pour admirer le clocher de l’église, unique en Nouvelle-Aquitaine.

L’arrivée de l’Agen se fait par un pont-canal en pierre coupée, le deuxième plus long de France. En attendant, Café Vélo nous contacte. C’est le meilleur endroit pour boire du café pendant que votre voiture est en marche.

Nous roulons encore quelques kilomètres pour rejoindre les perles rares de cette belle ville, les chambres d’hôtes Quand la Ville Dort. Au bord du canal, Vincent accueille ses hôtes de manière unique et simple chez lui depuis 1940. Après une dizaine de longues étapes, on découvre les décors uniques réalisés par l’ancien agent. De ses prés on se sent privilégié, au bord de la piscine, surplombant la paisible ville d’Agen. Vincent ne cuisine pas, sauf pour le petit déjeuner, mais à 5 minutes à pied, vous êtes en centre ville, devant la porte d’Arômes. J’ai adoré ce restaurant. Les goûts et les associations sont transparents et innovants, des produits locaux et de saison et des plats colorés et colorés.

Lire aussi notre Sélection 2021 chambres d’hôtes dans le Sud-Ouest

JOUR 5 : HEURE DE MOISSAC, HEURE DE 55KM

Plus d’un kilomètre le bruit dans la ville diminue. Comme coupé du monde, nous roulons par le canal de la Garonne à l’ombre des platanes jusqu’au port de Valence-d’Agen. Cette vieille maison britannique du 13ème siècle était très sûre. Nous étions ravis de faire une petite visite guidée pour découvrir les différentes zones de baignade au bord de l’eau, sa cour nationale entourée de décharges et sa belle salle métallique. Ici, la vallée est plus profonde. Sans hésiter, nous empruntons une variante du chemin que nous pouvons emprunter à travers Auvillar, séparés par les plus beaux villages de France.

Le centre-ville secoué fait de maisons en briques rouges vaut quelques battements. Ne manquez pas le superbe look Garonne du belvédère ! Nous retournons à notre destination Place de l’Horloge, « Le Petit Palais », avant de reprendre la route verte jusqu’à Saint-Nicolas-de-la-Grave. Une petite pause au carrefour du Tarn et de la Garonne autour du loisir. Il est porté par le Pont du Coudol qui est équipé d’un vélo. On fait quelques kilomètres pour s’offrir des vacances nature au bord du lac où de nombreuses activités sont proposées.

Encore 9 km pour rejoindre Moissac, entre plaine et montagne. La ville est célèbre pour son père et son petit-fils, qui ont été reconnus par l’Unesco comme site du patrimoine mondial. Nous prolongeons le confort du centre du charmant village. La ville dispose de garages à vélos individuels, et il est très pratique de se garer sur sa montagne pour se promener dans la ville.

Regardez le soir du Moulin de Moissac, une très grande bâtisse de 1474 a été transformée en hôtel qui offre une belle vue sur le cours d’eau.

JOUR 6 : DEPUIS MOISSAC TOULOUSE, 62 KM

Avant de regagner le Canal des 2 Mers, prenez un moment pour découvrir le marché fermier de Moissac sur la place des Récollets. En chemin, nous récupérons le magnifique Pont Cacor, qui permet à la Manche de traverser le Tarn. Après 23 km, vous rencontrerez la Pente d’eau de Montech. Une sorte d’ascenseur à bateaux est aujourd’hui reconvertie en musée désespéré côté canal de Garonne. Quand on lit les murs autour de l’eau, on comprend l’histoire de cet acte technique. C’est attrayant.

Arrêt forcé au Bistrot Constant, membre de la marque Accueil Vélo. Cet ancien vestiaire a été transformé en un lieu moderne. Mangez des plats sucrés dans une ambiance chaleureuse. Il reste encore 47 km avant d’atteindre la Ville Rose. Nous traversons le hall d’Embalens, le beau village de Grenade sur Garonne ou Castelnau d’Estrefonds, où s’étend le versant nord du département. Toulouse regorge de pistes cyclables.

Nous nous garons à l’hôtel Albert Ier avec un espace de rangement insolite pour son vélo, car il a été annulé. On va se ressourcer J’GO, maison gourmande fondée en 1995. On y mange des plats du terroir généreux, accompagnés de frites maison cuites dans la graisse de canard. L’ambiance est très conviviale et le service est parfait.

Articles populaires

Canal du Midi : de Toulouse à Sète

JOUR 7 : SUR CASTELNAUDARY, 65 KM Voir l'article : Quel VTT pour Bike-park ?

Voici le canal du Midi, qui est divisé par l’Unesco. Avant d’embarquer dans cette dernière, faites une petite escapade à Toulouse, pour découvrir son centre historique propice à la marche ou au vélo. Jusqu’à Port-Lauragais, la piste cyclable est bien aménagée. Chemin faisant, on aperçoit les clochers du Lauragais, écluses insolites comme celle de Négra dont l’église est à l’angle du canal. Les serrures ovales et les petits ports vont de pair. Attention, cette partie des berges du Canal devient soudainement enracinée, rocheuse, herbeuse et autres plantes envahissantes. Séparée de l’Unesco, la chaîne doit rester ici « son jus ». N’oubliez donc pas de vous équiper de quelques équipements, au cas où. Ici, le VTT avec amendes fines est privilégié.

A lire aussi Vélo : gravel, à assistance électrique… Quel vélo choisir ?

Castelnaudary émerge enfin, avec au maximum l’eau du canal (7 ha) et quatre écluses. Son ancienne ville à l’hémisphère sud mérite un détour. Convient à la digestion après dégustation de la spécialité locale, le cassoulet. Auberge du Grand Bassin, Sophie cuisine parfois 7 repas. Excité après de nombreux kilomètres parcourus par la force des mollets. Anciennement antitussif très confortable, Sophie a l’habitude d’accueillir les cyclistes pour une ou plusieurs nuits. Possibilité de faire une pause gourmande et conviviale avant de retraverser les chemins difficiles du Canal du Midi.

Lire aussi Que voir, que faire à Toulouse : les choses importantes

JOUR 8 : KASTAALNAUDARY À LÉZIGNAN-CORBIÈRES, 72 KM

Nous quittons la capitale Lauragais avec les magnifiques couleurs matinales qui reflètent l’eau de la grande rivière. C’est parti pour une halte paisible, en passant par Saint-Papoul, petit village du pays cathare avec son beau père. Le point culminant de la journée est sans aucun doute Bram, un village unique, célèbre pour sa structure centrale « ronde ». On profite des sentiers fleuris pendant la balade.

C’est la dernière étape du Canal des 2 mers dans le Lauragais. Nous avons ensuite traversé la vaste étendue de jardins jusqu’aux collines rocheuses ensoleillées avant d’arriver à Carcassonne, où le canal est situé à proximité de la bastide. Il y a quelque chose de magique dans cette ville au Moyen Âge (la plus importante d’Europe !) elle a été classée par l’Unesco. Probablement parce qu’il a inspiré Walt Disney Sleep Beauty… On en profite pour faire une pause déjeuner paisible.

L’étape se poursuit par la découverte de beaux paysages comme Trèbes, village médiéval fortifié, Marseillette, petite ville prospère qui offre une belle vue sur les vignes depuis le parc de l’église. On change de rive pour aller entre Minervois et Narbonnais. Traversez jusqu’à Homps et son charmant petit port.

Dirigez-vous vers le sud en tournant quelques kilomètres le long de la route pour rejoindre la ville de Lézignan-Corbières. C’est le seul camp de la région : La Pinède. Un endroit calme et familial avec une belle cour extérieure qui permet une soirée d’été estivale.

JOUR 9 : LOMZIGNAN-CORBIÈRES à NISSAN-LEZ-ENSERUNE, 50 km

Les plantes commencent à sentir en Méditerranée. On croise un grand nombre de villages attrayants, à la fois accueillants aux accents chantants et aux bâtiments colorés. Comme Argens, Roubia ou Ventenac. Ne manquez pas la Somalie avec son vieux pont climatique au-dessus de l’église. Ici, vous pourrez vous évader à Narbonne, une ville très agréable et agréable de se promener dans le centre-ville pour les piétons. Si vous ne choisissez pas cette option, rendez-vous à Capestang. A l’approche de ce village au clocher spectaculaire, le canal s’entrelace en suivant les lignes de surface des montagnes du Minervois. Les points de vue sont garantis !

Il y en a un autre à ne pas manquer : l’oppresseur d’Ensérune. Vous pourrez admirer la piscine sèche de Montady, un récipient à la forme géométrique étonnante. De grands bâtiments triangulaires s’étendent sur 430 ha.

Non loin de là, Sandrine et Jean les accueillent avec bonheur dans leur maison haute aux portes de Béziers, la Vigne. Le couple a déménagé ce bâtiment pour en faire un petit coin de paradis. Foie et vin, grande table et bonbonnière sous le soleil Béziers…

JOUR 10 : DE NISSAN-LEZ-ENSERUNE à SÈTE, 60 km

Le voyage est terminé mais certaines merveilles sont toujours là ! On ne peut traverser le Canal des 2 Mers sans s’arrêter un instant aux 9 écluses de Fonseranes, troisième monument le plus visité du Languedoc. Le drame est incroyable. Nous arrivons enfin au cœur de la dernière ville sur cette route : Béziers. Nul ne manque d’admirer l’église Saint-Nazaire et le Pont Vieux en contrebas. Le lieu de naissance de Riquet a été bâti sur un rocher au-dessus de l’Orb. De grands bâtiments du 19ème siècle l’entourent.

La route continue vers Agde en passant par Portiragnes, Vias, Marseillan-Plage. Cette section vous permet de naviguer à travers plusieurs réserves naturelles. Dernier effort pour rejoindre Sète via la Réserve de Bagnas puis par le lac de Thau. Il n’y a aucun mouvement sur les derniers coups de seau à droite et la belle ville de Georges Brassens à gauche.

Carnet pratique

Utilisé pour le transport de marchandises depuis les années 1980, cet itinéraire est aujourd’hui emprunté par des millions de cyclistes et de piétons chaque année. La surface de la route est discrète entre Royan et Toulouse, beaucoup plus petite que le Canal du Midi. Les barrages routiers sont toujours dans leur état d’origine car le site a été séparé. Des milliers de platanes qui ornaient ces célèbres canaux ont dû être abattus à cause de mauvais champignons. Voir l'article : Où faire du vélo à Paris ? Et les racines ont endommagé la route… Il peut donc y avoir des passages techniques. Dans cette rubrique, il est préférable de s’équiper d’un VTT ou d’un geai.

Chacun peut planifier son voyage comme il l’entend. Vous pouvez décider de le faire en partie. Il peut être séparé et facilement rejoint par train. Vous pouvez également commencer tout le cours. En règle générale, cela prend au moins 10 à 12 jours.

Pendant les 750 km, nous suivons les panneaux verts indiquant la direction à suivre. Soyez prudent, surtout lorsque vous venez dans de grandes villes comme Bordeaux ou Toulouse. Vous pouvez rapidement mélanger tous les signaux et vous déplacer dans une autre direction. N’oubliez pas de télécharger le suivi GPS directement depuis le site officiel. Vous pouvez l’avoir jusqu’au bout ou une étape à la fois. Et pour éviter tout problème, pensez au Routard du Canal des deux mers.

Dans tous les cas, on craint peu les températures froides du fait de sa situation géographique. Les meilleurs moments sont la fin de l’été, le début de l’automne et le printemps. C’est toujours un régal de se promener l’été mais attention de venir !

Côté hébergement, de nombreux centres labellisés « Accueil Vélo » sont en route. Vous ne devez choisir qu’en fonction des points de dépôt sélectionnés chaque soir. Notez qu’ils devraient avoir un endroit sûr pour dormir sur votre monture et emballer en cas de problème technique.

Côté ravitaillement, vous ne serez pas en reste. La route traverse les fameux coins de leur ventre. C’est l’occasion de découvrir la joie de cette terreur ! Il y a aussi toujours un petit bistrot sur le canal ou un restaurant pour manger un morceau le midi avant de partir. N’oubliez pas non plus de toujours avoir des collations, comme des barres de céréales ou des fruits. Vous vous fatiguez rapidement, surtout si vous n’avez pas l’habitude de marcher.

Pour ceux qui ne souhaitent pas transporter toutes leurs affaires sur le vélo, divers services de consignes à bagages sont disponibles. Comme BagaFrance, France Vélo ou Cyrpeo. Chaque jour, vos articles sont collectés et stockés dans le prochain hébergement désigné avant la fin de la journée.

A partir du petit village de Silly-la-Poterie, au lieu-dit Port-aux-Perches dans la forêt de Retz, commence la section fluviale de la rivière. Cette petite rivière coule dans une large vallée et se jette dans la Marne, à Mary-sur-Marne, près de Lizy-sur-Ourcq, après un parcours de 87 km.

Où se trouve la mère rouge ?

La mer Rouge se situe entre l’Afrique et la péninsule arabique. Lire aussi : Comment transformer son velo en velo electrique. Au sud, la mer Rouge se connecte au golfe d’Aden avec le détroit de Bab-el-Mandeb.

Quelle est la taille de la mer ? Sa largeur maximale est fixée à 12 milles marins (22 224 mètres) conformément à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer, ou en raison du partage côtier neutre des États voisins avec un littoral de moins de 24 milles.

Quelle est la taille de la mer Rouge ?

Quel pays borde la mer Rouge ? Huit pays bordent la mer Rouge ou moins : l’Egypte, le Soudan, l’Ethiopie, la côte somalienne en France, Israël, l’Arabie Saoudite, le Yémen, Aden et ses gardes ; Djibouti et Aden, en effet, sont ouverts sur l’océan Indien.

Quand faire le canal du Midi à vélo ?

Vous partez avec des amis, vous souhaitez suivre 4 à 5 heures par jour, ce qui est de bien suivre en prenant le temps de vous lever ? Nous vous recommandons de prendre 4 ou 5 jours pour faire le Canal du Midi, pour le faire entre 55 et 70 kms par jour. Lire aussi : AVV 2021 : Le virus du vélo vintage s’attrape à Saumur en Anjou.

Quelle est la plus belle partie du Canal du Midi ? Quand on demande la plus belle partie du Canal du Midi, le nom de Carcassonne revient souvent. Et pour cause : cette ville, située dans l’Aude, dispose d’une équipe de chantier, la Cité, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Où commence et où finit le dual du Midi ? Le bout du Canal du Midi se trouve à l’étang de Thau, à Sète, ou encore plus à Marseillan, dans l’Hérault. Or le canal est relié au port de Sète, pour former la traversée de la mer Méditerranée : c’est pourquoi on considère généralement qu’il termine son cours à Sète.

Pourquoi canal des Deux-mers ?

Canal des deux Mers En 1666, le projet du Canal du Midi de Sète à Toulouse visait à relier la Méditerranée à l’Atlantique via la Garonne depuis Toulouse. Sur le même sujet : Quel type de VTT pour quelle pratique ? Le but était d’éviter de traverser le détroit de Gibraltar, qui est très long et très dangereux.

Où est le Canal des Deux-Mers ? Découvrez le Canal des Deux Mers à vélo, une piste cyclable qui relie la mer Méditerranée et l’Atlantique. Sur 750 km environ, promenez-vous le long de l’estuaire de la Gironde, du Canal de Garonne et du Canal du Midi, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, pour découvrir des lieux et des points de vue inoubliables.

Quelle mer relie les deux mers ? Le canal de la mer Morte ou canal de la paix est un tunnel conçu pour être percé, de la mer Rouge ou de la Méditerranée à la mer Morte, en profitant de l’écart de 400 mètres entre les niveaux des deux mers.

Quel canal permet de relier l’océan Atlantique à la mer Méditerranée ?

Le Canal du Midi s’étend sur 241 kilomètres entre Toulouse et l’étang de Thau, près de Sète : c’est un canal (il doit traverser une longueur entre deux vallées), avec une pente de 57 km côté Atlantique et de l’autre côté. de 189 km, vers la mer Méditerranée ; rejoindre la frontière de Naurouze… Voir l'article : Comment demonter une trotinette freestyle.

Où commence le Canal des Deux-Mers ? Le Canal des Deux-Mers, dans le sud-ouest de la France, est le nom donné à un canal construit par le Canal du Midi (241 km), qui relie Sète à Toulouse, et le canal de Garonne (193 km), qui relie Toulouse. et Castets-en-Dorthe, loin de Bordeaux, permettent toutes de relier la mer Méditerranée à …

Qui a construit le Canal des Deux-Mers ? Jean-Baptiste de Baudre.

Pourquoi Peut-on dire que le canal du Midi est un reflet du colbertisme ?

Colbert et Canal du Midi Les relations entre Colbert et Riquet n’ont pas toujours été mutuellement exclusives. A voir aussi : Piège à VTT : il heurte une planche cloutée et finit dans un arbre, un jeune de 18 ans grièvement blessé. Les contraintes de gestion financière contredisaient souvent les coûts élevés nécessaires à la vérification des canaux, et parfois, Colbert aurait pu douter de la faisabilité technique de l’opération.

Qui a fini la Manche du Midi ? Enfin, en 1857, le passage arrière de la Garonne est comblé entre Toulouse et Castets-en-Dorthe. Tous ces travaux marquent l’achèvement complet de la connexion entre l’océan Atlantique et la mer Méditerranée dont rêvait Pierre-Paul Riquet.

Où le Canal du Midi traverse-t-il Carcassonne ? Le canal, qui relie Toulouse et Sète, serpente à travers le vignoble jusqu’au centre-ville de Carcassonne. Le port est situé en face de la gare SNCF et de la place André-Chenier.

Pourquoi la mer Morte est dangereuse ?

Parce que le recyclage de l’eau laisse une terre pleine de poches de sel. Et lorsqu’elles sont exposées à l’eau douce, ces fissures peuvent soudainement se briser et tout avaler à la surface. A voir aussi : Comment choisir pneu vtt. Ainsi la Mer Morte peut à moyen terme devenir un désert salé.

Quand nager dans la mer Morte ?

Pourquoi ne pas abandonner la mer Morte ? Le sel de la mer Morte atterrira sur votre corps pendant que vous nagez et le recouvrira ensuite sous votre peau.

Pourquoi la mer est-elle morte ? Le sel ci-dessus signifie que nous ne pouvons pas sortir de la mer Morte, d’où vient le nom « Mer Morte ».