Nina Vabre, prodige tarnaise du vélo trial

les essentiels

Le vélo d’essai, aux Vabres, est une affaire de famille. Nina, la benjamine, 15 ans, fait déjà partie de l’équipe de France. Il s’est même classé 9e aux derniers championnats du monde.

A peine 15 ans et déjà assez vieux. Nina Vabre, originaire de Dénat, a commencé à rouler sur un vélo d’essai à l’âge de huit ans. « Mon père l’a fait, et mon frère aussi », explique-t-il. C’est donc tout naturellement que je me consacre à ce sport. Et à 12 ans, j’étais déjà au top ! « 

Le cyclisme est une discipline spectaculaire et exigeante. Avec un vélo sans selle, qui ne pèse que 8 kg, les cyclistes doivent franchir des obstacles tels que des rondins, des cailloux ou des buses sans mettre le pied au sol et sans que le vélo touche l’obstacle.

Beaucoup de technique

Formée à Saïx, Nina est vite aperçue. Nous voilà recrutés dans une « équipe » à tout juste 13 ans. Ceci pourrez vous intéresser : Comment choisir pneu vtt. Aujourd’hui diplômée de Montluçon (dans l’Allier), elle a jusqu’ici partagé sa vie entre Albi, où elle était à l’Institut de Lapérouse et Labège (en Haute-Garonne) où elle s’est formée dans des structures adaptées à la « famille ridin » . « .

Les choses ont rapidement décollé lorsqu’elle a été sélectionnée par l’équipe de France de test bike pour disputer le championnat du monde le mois dernier. « C’était intense, j’ai terminé neuvième et fini 2e français », confie-t-il fièrement. Nina Vabre était évidemment la plus jeune participante.

Loin d’avoir peur de ce statut, il préfère se concentrer sur l’avenir : « Le test, c’est beaucoup de concentration, de technique et d’entraînement… On s’améliore tout le temps, il ne faut jamais ralentir. » Et avouons-le : ce que Nina fait à vélo semble facile grâce à son énorme niveau technique.

Vélo en grand : le salon vélo proche de Paris qui voit les choses en grand
Sur le même sujet :
A l'image du E-Bike Festival, l'exposition Vélo en Grand a pour objectif…

Sports études en Espagne

Pour la jeune championne, la discipline s’est fortement développée chez les femmes ces dernières années et c’est tant mieux : « Nous sommes capables de combler notre manque de force dans les obstacles avec beaucoup de technique et de sérieux. Ceci pourrez vous intéresser : Quel VTT pour la randonnée ?.

Afin de concilier sa passion du cyclisme avec ses études, il décide de poursuivre sa formation en Espagne, à Ripoll, dans la province de Gérone. « Les Espagnols sont parmi les meilleurs au monde dans cette discipline, explique le jeune athlète. Là, j’étudierai le sport. Il y a tout ce dont j’ai besoin en termes d’installations et je pourrai m’attaquer au meilleur presque quotidiennement. « 

Nina commencera sa nouvelle vie espagnole en septembre. Il participera déjà à une nouvelle épreuve de Coupe du monde, le week-end des 18 et 19 septembre, à Belfort. Avant de briller en Coupe de France en novembre prochain.

Comment choisir son velo electrique
Voir l'article :
Quel est le meilleur vélo électrique pour femme?Le plus: l'Urbanbiker Sidney Sa…