Toulouse : Ils manifestent à vélo pour réclamer davantage de pistes cyclables

Toulouse : Ils manifestent à vélo pour réclamer davantage de pistes cyclables

important

De nombreux représentants d’organisations militant pour plus de pistes cyclables dans et autour de Toulouse ont manifesté ce samedi 25 septembre à vélo. Du Grand Rond aux Pradettes.

« Un simple vélo sur un fossile. » Les militants toulousains, qui peinent à mettre davantage de vélo à Toulouse, ont non seulement abandonné, mais ont continué dans leurs idées.

Appelez Alternatiba, Greenpeace, Deux Pieds Deux Roues, Météo française (FNE), Final Rebellion, Pradettes […], des cyclistes mécontents partent, ce samedi 25 septembre en début de soirée de la grande ronde, pour rejoindre le quartier des Pradettes. Un « vélo » pour.

Toulouse à la traîne ?

« Nous avons choisi d’aller dans ce quartier pour deux raisons : d’abord pour montrer qu’il y a probablement des commodités dans la ville, mais plus on s’éloigne du centre, plus ça devient compliqué », a expliqué Ariane (Cop 21 Violence Activités, Alternatiba). Surtout pour avoir traversé la rocade cyclable et passer la bourse de la Cépière que les habitants du quartier ont qualifiée de noire. Voir l'article : Comment plier trotinette decathlon. Enfin, il y a aussi l’agriculture urbaine aux Pradettes, l’association Nature Pradettes nous a invités ».

Pour les manifestants, « il y a un retard pris par la salle de rassemblement » sur les pistes cyclables. « Six kilomètres de tracés autoroutiers entre 2018 et 2019, mais avec le coronavirus, la prison, il y a eu un énorme cyclone à Toulouse qui, par rapport à d’autres villes, donne un sentiment de retard », a déclaré Ariane.

« Le maire a des projets de réaménagement des pistes cyclables de la ville, après quoi on peut supposer que ce n’est pas suffisant car il y a tellement de retard que cela demandera un travail acharné, à Toulouse et dans la ville, observe le conseiller d’arrondissement de l’opposition Aymeric Deheurles. . Avec un réseau cyclable à grande vitesse mis en place par les Deux Pieds Deux Roues, elle pourra fournir des routes dans les mairies et les villes pour soutenir ce mouvement. Tout est prêt : il suffit de donner de l’argent et de le mettre sur les routes. « 

Voir aussi