Vélo: un réseau de «voies lyonnaises», l’objectif de l’exécutif de Lyon

Trois habitants sur quatre de l’agglomération, d’ici 2026, à moins de dix minutes à vélo d’une voie cyclable express reliée au centre-ville : c’est l’objectif « ambitieux » fixé mercredi par l’exécutif écologiste de la Métropole de Lyon.

Lire aussi A Lyon, les écologistes lancent leur « réseau vélo express »

Le réseau « Voies lyonnaises », clin d’œil aux rues romaines de l’ancienne capitale des Gaules, vise à « multiplier par trois », d’ici la fin du mandat, les déplacements à vélo par rapport à 2020. Pour un budget de 100 millions d’euros. Déployées sur 250 km en 2026 – contre 100 km dans l’existence – et 355 km d’ici 2030, ses 13 lignes à double sens relieront 49 des 59 communes de l’agglomération lyonnaise, « afin que le Vélo devienne un mode de déplacement à part entière. Plein » pour ses 1,4 million d’habitants, a déclaré Bruno Bernard, président de la Métropole, lors d’une présentation à la presse.

Le plan du réseau a été dévoilé mercredi brièvement, une cinquantaine de kilomètres de tracé encore à préciser avec les maires concernés. « Leurs attentes sont très élevées », a souligné Fabien Bagnon, vice-président de la mobilité, évoquant « une demande sans précédent d’aménagements cyclables ». Larges de trois à quatre mètres, séparées « physiquement » du reste de la route, avec leur propre signalétique, les futures pistes devraient apporter « sécurité et confort » aux usagers, dont beaucoup hésitent encore à pédaler par peur des accidents.

Multiplier par dix les stationnements sécurisés pour les vélos

Aux intersections, une bande de résine ocre indiquera, par exemple, au sol, la présence d’une piste cyclable pour les conducteurs et les piétons. Autre piège, le vol : la Métropole envisage de multiplier par dix le parking sécurisé pour vélos, à 15 000 places. Voir l'article : Ou recharger son velo electrique. Pour encourager la pratique, elle commencera à distribuer 10 000 vélos d’occasion aux étudiants en octobre, en prêt gratuit à long terme.

Récemment, 17 000 déplacements à vélo ont été enregistrés en une journée sur les bords du Rhône, un record. Mais la pratique concerne surtout le centre-ville et « tout l’enjeu des itinéraires lyonnais est de l’étendre à 15 km » grâce au vélo électrique, souligne Fabien Bagnon. La ligne 1 devrait donc relier Vaulx-en-Velin, à l’est, à Saint-Fons au sud, via le campus universitaire de Doua. Mais les travaux ne démarreront pas avant ceux de deux lignes de tramway, en 2024-2025.

Lire aussi Déconfinement : comme Paris, Lyon misera sur le vélo

Tout cela remplacera « naturellement » les voitures, dont les écologistes veulent réduire le trafic – et la pollution – en ville. Déjà dotée d’une zone à faibles émissions à Lyon et Villeurbanne, la Métropole a lancé, d’ici février, une consultation pour étendre le périmètre et interdire les véhicules diesel de sa partie centrale. A partir du printemps 2022, la vitesse sera également limitée à 30 km/h à Lyon.

Les meilleurs GPS pour vélo
Sur le même sujet :
L'avantage du compteur sans fil est sa facilité d'installation. Un compteur sans…